top of page

L’importance d’apprendre le français : situation inattendue !

Salut !


Avant de raconter la situation inattendue durant laquelle j’ai eu besoin de m’exprimer en français, je voulais parler un peu de moi et de comment le français est entré dans ma vie. Je m'appelle Letícia, j’ai 25 ans et je suis architecte et urbaniste (et aussi chanteuse) brésilienne. J’ai eu besoin d’apprendre le français pour participer à une sélection de stage à Paris. J’ai eu de la chance d’être incitée à étudier à l'Institut Culturel Imagine, avec le prof Danilo de Sousa. À cause de la pandémie, on s'est parlé en ligne et j’ai été son élève pendant un peu moins de deux ans. Au final, la sélection a été annulée , la pandémie a duré, je pense, beaucoup plus longtemps que ce qu’on avait imaginé. Mais la langue française m'avait déjà séduite : elle est jolie ; elle est parlé un peu partout, dans plusieurs pays ; la culture française, le cinéma, la musique, l’art est très riche ; bref, je savais que l’apprendre serait très utile, mais aussi très agréable et amusant.


En apprenant le français, plein d’opportunités sont apparues. J’ai eu l’occasion de faire partie de la pièce de théâtre ‘Bintou’, de Koffi Kwahulé, en français, à travers le collectif ‘En Classe et en Scène’ dont Danilo fait partie. J’ai aussi enregistré une chanson française, ‘La Chanson des Vieux Amants’, de Jacques Brel et j’ai même été invitée par la maison de disque à enregistrer une autre chanson pour un client, parce qu’ils ne connaissaient pas une autre chanteuse qui savait chanter en français. Je ne pouvais pas parler de l’importance du français dans ma vie sans partager l’énorme bonheur qu’on ressent quand on devient capable de communiquer avec les francophones. La chance d’aller en France et de comprendre ce qu’on me disait a été incroyable !


Finalement, la situation inattendue ! C’est très récent, ça date tout juste de quelques semaines. J’étais à l’aéroport de Guarulhos, à São Paulo, avec ma mère et ma sœur. On était en train de faire notre check-in pour retourner à Brasília le soir, quand un employé de la compagnie aérienne a commencé à demander à l’autre employé qui faisait notre check-in s'il savait parler français. Les deux se sont regardés avec inquiétude et tout d’un coup ma soeur leur dit : “ma soeur parle français !” et moi, un peu préoccupé, j’ai dit oui. Il y avait un couple devant l’employé de l'aéroport et je les ai approchés. Ils m’ont raconté qu’ils étaient un peu perdus dans l’aéroport. Ils m’ont montré leur billet d’avion et après j’ai parlé avec le l’employé qui m’a dit qu'ils ont déjà fait le check-in et qu’ils avaient juste besoin de se diriger vers le hall des départs et attendre que leur vol apparaisse sur l’écran une heure et demie avant le décollage. J’ai donné au couple cette information en français et après on a commencé à se parler un peu. Je leur ai demandé où ils habitent en France et ils m’ont répondu qu’ils habitent à Poitiers, à environ 400 km au sud de Paris. Le mari a dit que c’était le premier voyage international de sa femme, 12h de voyage (c’est vrai qu’elle semblait un peu fatiguée, la pauvre). Il a dit qu’il était déjà habitué, qu’il est allé aux États-Unis, en Bulgarie, en Pologne, en Égypte ... Peut-être que j’ai oublié d’autres lieux. Je leur ai demandé : “pourquoi vous êtes venu au Brésil ?”. Ils m’ont répondu qu’ils ont un ami français qui a épousé une Brésilienne et qu’ils habitent à Joinville, la destination du vol. Ils voulaient leur rendre visite. Avant qu’on se sépare, le mari m’a demandé si mon prof de français était français, je lui répondu qu’il est brésilien, mais qu’il habite en France, à Quimper. Il m’a dit: “si tu continues comme ça, tu pourrais devenir traductrice”. Je l’ai beaucoup remercié et après nous nous sommes dit au revoir. Je n'ai pas pu cacher ma joie, j'étais très heureuse ! J’ai senti après que ça valait la peine de raconter cette anecdote, une opportunité que j’ai eu d’aider quelqu’un grâce à la langue française.


Le message que je voulais laisser est qu'apprendre une autre langue nous donne d’infinies possibilités de vivre des expériences très enrichissantes, soit professionnellement ou personnellement. Je suis sûre que je ne regretterai jamais de m’être dédiée et d’être toujours en contact avec la langue française.


J'espère que cette histoire sera inspirante et je vous souhaite de très bonnes études à tous !


36 vues0 commentaire

コメント


Merci de vous être abonné !

bottom of page